Derniers sujets
» k€k€lAnd PaRaDaïZ
19/6/2017, 15:28 par Ryūji

» [Musique] J'écoute...
11/6/2017, 11:21 par 

» Je relance de dix (ans) !
13/10/2016, 14:44 par Dagniir

» [Spoilers] Discu TLO Korra
14/11/2014, 21:39 par Kestrel

» [project] Xmas 2012 gift exchange
2/12/2012, 14:55 par Shu Lien

» [Projet] Fusion avec "Avatar, la leggenda di Aang & Korra"
19/11/2012, 13:07 par Lessie

» Gel du forum
18/11/2012, 15:51 par 

» Défis d'écriture... en musique
14/11/2012, 21:59 par AvatarAang

» BONJOUR
14/11/2012, 13:53 par Kestrel

» Topsites Anonymes
6/11/2012, 19:43 par Kestrel


[Temple] les Morsures des Flamboyants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Temple] les Morsures des Flamboyants

Message par MJ le 8/9/2012, 00:55

La température de l'air était presque agréable, mais il régnait en cette matinée une lourdeur qui donnait presque mal à la tête. Le vent était faible, charriant le parfum entêtant des yabakantas en fleurs. Leur graines blanches et légères virevoltaient lentement avant de s'écraser paresseusement sur les dalles de pierres lustrées par les milliers de pas des moines. Perché sur les aspérités de la montagne, le temple de l'air trônait, menaçant, devant un ciel placide. D'ici, on ne distinguait pas vraiment les tours les unes des autres, il apparaissait comme un gros bloc autour duquel tournaient inlassablement les apprentis des maîtres à la manière des vautours. Assis sur le banc de pierre, un vieil homme reprit sa tâche avec les automatismes de sa longue vie. On l'avait fait venir du village, qui se trouvait bien plus bas que les contrefort du temple, pour examiner un jeune homme comme il en venait rarement au temple. Les fidèles du Temple des Ecueils étaient connus pour recueillir et aider ceux qui étaient dans le besoin jusque dans les archipels brûlants. Il y avait longtemps, comme ce jeune homme, le vieux Dagezai était venu ici depuis ces terres lointaines. Il se rappelait encore comme si c'était hier le voyage interminable qu'il avait vécu. Il avait dû prendre plusieurs navires, et affronter mains dangers, qui l'avaient changé à jamais en chemin. Tant et si bien qu'après avoir bravé l'océan et les tempêtes, les pirates et les brigands, il avait dû attendre 2 ans dans les terres du sud pour se préparer honnêtement. Dans les villages côtiers, il avait interrogé tout le monde pour connaître le chemin vers ce temple et les obstacles à surmonter. Puis, enfin, il avait traversé les chaînes montagneuses, grimpant toujours plus haut, jusqu'à arriver ici.
Il inspira à fond, s'emplissant du souvenir de sa victoire intérieure qu'il avait ressentie en découvrant ce paradis inaccessible. Son âme s'était imprégnée de cet endroit pour toujours. Il s'était installé dans le village, et ne l'avait plus jamais quitté.
Aujourd'hui, c'était justement pour son lointain passé qu'on l'avait convié ici. Les moines avaient besoin de son expérience des terres de feu pour peut-être aider le jeune homme qui les avait rejoints. Dagezin avait oublié son prénom - satanée mémoire! - mais il serait ravi d'aider, s'il le pouvait. Il était impatient de savoir ce qui leur posait problème à ce point. Le temple disposait de grandes bibliothèques de légendes, et les talents des moines permettaient souvent aux jeunes pourvus du don de maîtriser leurs capacités, au moins sommairement.

Soudain, plusieurs moines arrivèrent avec un jeune garçon reconnaissable à ses vêtements non conventionnels et sa morphologie étrangère. Dagezin ne prit pas la peine de se lever; ses vieux genoux ne lui auraient de toute façon probablement pas obéi après la dernière ascension.
De toute façon, c'est de sa bouche et de ses souvenirs dont on avait besoin. Le reste n'entrait pas en ligne de compte. Il allait enfin entendre l'histoire d'un autre étranger, et connaître le problème qu'il posait aux moines. Ca lui ferait à coup sûr un bon récit à raconter à ses petits enfants en rentrant!


**********

Spoiler:
Voilà, à toi de raconter un peu ton histoire et d'expliquer le problème de tes capacités que les moines connaissent mal, tout comme toi =).

On va en profiter pour t'apprendre à utiliser le Chi Do (le dé des actions sur TLA). Tu vas pouvoir le lancer à la fin de ton post. En dessous de la zone où tu écris, il y aura un bloc "Jouer". Dans Jouer#1, sélectionne "Chi Do".
Cela fera apparaître une face du Chi Do quand tu posteras ton message avec "Envoyer".

Pour commencer, sache qu'il existe 3 types de faces du Chi Do:
- les faces commençant par "Yang"
- les faces commençant par "Yin"
- le Cycle Impur.

Les faces Yang indiquent une action "positive", directe, simple comme agir par l'initiative, la force.
les faces Yin indiquent une action "négative", détournée, complexe, comme la ruse, l'esquive.
Le Cycle impur représente l'inconnu, le changement, l'imprévu.

Avec ton lancé, on va dire qu'une face Yang te fera appeler un esprit masculin, ou bénéfique (au choix), et une face Yin un esprit féminin ou maléfique. Le Cycle impur provoquera qqch d'inattendu. Mais c'est moi qui expliquerait le résultat, c'est juste pour t'expliquer.

T'en fais pas si tu comprends pas tout, tu apprendras avec le temps à savoir ce que tu peux faire avec un Yin ou un Yang. Et puis, pour l'instant je suis là pour t'aider par MP dès que tu as un problème. Ce RP sert à ça. =D

A toi de jouer! (n'oublie pas, 10 lignes complètes de RP minimum par post).
PS: désolé pour l'attente!



Auteur: Wù


Ce compte est géré par les MJ et les Coordinateurs du forum. Ne pas envoyer de MP.
Pour en savoir plus sur son fonctionnement, consultez le tuto "Interventions MJ" du Synopsis.
Si vous ne souhaitez pas que que "MJ" intervienne dans vos RP, signalez-le comme indiqué dans le tuto.
Le MJ qui vient de poster ce post a signé son message en bas à droite.
avatar
MJ
Yang Tao Chi
Yang Tao Chi

IRL
Messages : 25
Dans le RP
Situation : voyage

UE : 854312541
UEM : 0

Compétences :
détails:
Art pratiqué: Aucun.
Patrimoine :
détails:
Aucun.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Temple] les Morsures des Flamboyants

Message par Hiko le 8/9/2012, 22:39

De toute façon, c'est de sa bouche et de ses souvenirs dont on avait besoin. Le reste n'entrait pas en ligne de compte. Il allait enfin entendre l'histoire d'un autre étranger, et connaître le problème qu'il posait aux moines. Ca lui ferait à coup sûr un bon récit à raconter à ses petits enfants en rentrant!

Alors qu'il venait à peine d'arriver près du temples, après avoir marché pendant des heures aux quelle s'apparentait l'éternité, Hiko fut accueilli par environ 5 personnes aux cranes rasés et aux flèches bleus apparentes. Malgré ses vêtements en lambeaux et son odeur... "particulière", il avait encore l'apparence d'un fils de la nation du feu -et non pas fils du feu car cette distinction n'est réservé qu'aux maîtres, donc pas lui- il regardait de partout, n'ayant jamais vu aucune chose si merveilleuse que ce temple.
Le petit "escadron" croisa un vieil homme qui ne semblait pas appartenir à la communauté de l'air. Hiko demanda alors à s’arrêter afin de discuter avec cette homme. Mais était-ce une bonnes.. ou une mauvaise idée ...


"Pshhh... Pshhh... je suis... Pshhh... ton père... Pshhh..."
"Ta mère moi être, boite noir de conserve"
"-Et mademoiselle le soleil se lève et il est temps que nous nous envolions..
-Oh non, j'ai pas trop envie là..
-Et si j'te colle une droite dans ta tête et que je te démonte?!
-Ah bah fallait le dire tout de suite."
avatar
Hiko
Chi Yin
Chi Yin

IRL
Masculin Age : 20
Messages : 9
Je suis : Ton père... Pshhh... Pshhh
Localisation : Quelques part entre ma chaise et mon ordi
Dans le RP
PAA : Hiko Chiki
Peuple : Air
Métier : Etudiants
Situation : voyage

UE : 45
UEM : 0

Compétences :
détails:
Art pratiqué: Aucun.
Patrimoine :
détails:
Aucun.

http://thelastairbender.forumactif.com/t567-hiko-chiki

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Temple] les Morsures des Flamboyants

Message par MJ le 23/9/2012, 14:18

Le jeune étranger était bien plus grand qu'il ne paraissait vieux. Mais à cet âge là, cela arrivait pour certains garçons. Il ne devait guère avoir plus de 17 ou 18 étés, peut-être moins - en témoignait son duvet de barbe naissante, à peine discernable. Son regard jaune, si particulier pour les gens des autres peuples, n'étonna guère le vieillard, qui eut même un élan de nostalgie en se souvenant de deux personnes qu'il avait croisées avec une couleur proche. Ce regard était calme et maîtrisé, peut-être un peu trop. Il manquait une certaine impulsivité, une graine de folie qui aurait convenu à son âge. Mais s'il était ici, ce jeune avait dû traverser nombre d'épreuve, et sa retenue était naturelle parmi des étrangers. Dagezin ne douta pas un seul instant que les moines avaient pensé que sa présence rassurerait le visiteur fraîchement arrivé. Dans les îles du Feu, il circulait toutes sortes de rumeurs sur les peuplades connues, celles de l'Air ne faisant pas exception. Certaines de ses rumeurs étaient inquiétantes: on apprenait aux enfants à se méfier de tout et de tout le monde. La ferveur du feu se doit d'inculquer aux jeunes la capacité de mordre tout ce qui est extérieur pour le consumer et s'emparer de sa force. Quel dommage, pensa le vieil homme. Il était ainsi passé à côté de tant de bonté et de générosité en ce monde. C'était un tel bonheur que sa vie se soit frottée aux épreuves et aux gens de cette région du monde! En effet, les moines étaient d'une bienveillance presque maladive pour qui ne connaissait pas leurs usages. Il existait aussi des temples du Feu et des moines qui veillaient sur ses flammes sacrées, mais ils n'offraient pas asile à n'importe qui, surtout lorsque la personne en question pouvait présenter une menace. Dagezin afficha un sourire franc, et un salut amical de sa peuplade d'origine. Il était possible que le jeune homme ne connaisse pas ce salut, mais il devinerait bien vite qu'il était en sécurité:

- Bien le bonjour, jeune homme. Je suis Dagezin, et tout comme toi, je suis né sur les terres du Feu.

Devant une aîné, de son peuple qui plus est, le garçon effectua un salut des plus respectueux, mais d'une maladresse évidente. Il l'avait visiblement peu pratiqué, ce qui sous-entendait que son éducation était lacunaire. Soit parce que ses parents n'étaient plus, soit parce qu'ils l'avaient renié, soit parce qu'ils étaient des rebuts hors-la-loi. La deuxième hypothèse était la plus plausible, au vu de sa présence ici. Mais... Les moines l'auraient envoyé à Ni Mong s'il avait été un Expatrié. Ce jeune homme avait donc fait une demande particulière, ou son don posait problème.

- Je suis Hiko, de la famille Chi... Chibako, se reprit-il.
- Inutile de me mentir au sujet de ta famille pour couvrir son honneur ou les empêcher de te retrouver. Je suis un vieillard et personne ici ne te veut du mal, sinon nous ne serions pas là.

Hiko fit signe qu'il avait compris, et fit enfin:

- Les miens sont les Chiki. J'ai cru comprendre que cette rencontre a été organisée?
- C'est le cas. Les moines m'ont demandé de venir...

Le vieillard salua en signe de respect les personnes de foi qui participaient à la rencontre. Ils répondirent avec leur salut traditionnel.

- ... d'une part pour te rassurer, car j'ai fait autrefois le même voyage que toi, si l'on peut dire. Et d'autre part parce qu'ils ont besoin de mon expérience de notre peuple.
- Que faites-vous si loin de chez vous? Vous avez déshonoré votre famille?

Il y avait dans la voix du jeune homme un rien de défiance orgueilleuse. Finalement, l'étincelle n'était pas loin. Dagezin élargit son sourire:

- Hélas, non, et je crois que j'aurais préféré. Ce sont eux qui l'ont fait. J'ai choisi de partir pour éviter les conflits, le sang et la haine. Aujourd'hui et depuis longtemps, cette vie est derrière moi. Je suis heureux de pouvoir aider l'un des miens une fois dans ma vie, sans rien attendre en retour. Une des nombreuses choses que j'ai appris à désirer en venant ici.

Hiko n'avait pas l'air de savoir de quoi il parlait exactement, mais la proposition d'aide était visiblement bienvenue. Cela dit, il se méfiait encore de Dagezin, qui enchaina:

- Les moines ne m'auraient pas fait venir s'il y avait un problème dans ton passé ou ton avenir. Es-tu né avec un don étranger? Es-tu poursuivi? Bien que j'aie quitté nos îles depuis très longtemps, j'y ai vécu bien plus longtemps que toi. Et même si j'étais alors connu pour ma fougue, j'ai eu la chance d'apprendre à lire et à écrire. Beaucoup de livres m'ont accompagné durant mon exil, et j'en ai écrit certains sur ce que j'ai entendu durant mon voyage, qui figurent aujourd'hui parmi les ouvrages remarquables de la bibliothèque de ce temple. Je connais beaucoup de légendes et recueilli beaucoup de confessions. Je connais de grands lieux de la piraterie et la plupart des règles de commerce dans nos mers. Je saurais nommer beaucoup de peuplades des eaux méridionales à celles du ponant, et comprendre la plupart de leurs dialectes. Alors, quoi qui entrave ton destin... J'aurais quelque chose à te proposer.

Hiko sembla un peu se détendre. Il manquait juste un dernier petit coup de pouce:

- Jamais je ne dévoilerai ton nom à quiconque, ni révélerai quoi que ce soit qui te concerne. Je ne te demande rien en échange, t'aider comblera enfin mon âme, c'est bien plus que tous les trésors du monde, crois-moi. Alors, racontes-moi ton histoire, et dis-moi ce qui te cause des ennuis.




(clique sur le spoiler pour lire le texte caché)
Spoiler:
Voilà, à toi de raconter un peu ton histoire et d'expliquer le problème de tes capacités que les moines connaissent mal, tout comme toi =).

On va en profiter pour t'apprendre à utiliser le Chi Do (le dé des actions sur TLA). Tu vas pouvoir le lancer à la fin de ton post. En dessous de la zone où tu écris, il y aura un bloc "Jouer". Dans Jouer#1, sélectionne "Chi Do".
Cela fera apparaître une face du Chi Do quand tu posteras ton message avec "Envoyer".

Pour commencer, sache qu'il existe 3 types de faces du Chi Do:
- les faces commençant par "Yang"
- les faces commençant par "Yin"
- le Cycle Impur.

Les faces Yang indiquent une action "positive", directe, simple comme agir par l'initiative, la force.
les faces Yin indiquent une action "négative", détournée, complexe, comme la ruse, l'esquive.
Le Cycle impur représente l'inconnu, le changement, l'imprévu.

Avec ton lancé, on va dire qu'une face Yang te fera appeler un esprit masculin, ou bénéfique (au choix), et une face Yin un esprit féminin ou maléfique. Le Cycle impur provoquera qqch d'inattendu. Mais c'est moi qui expliquerait le résultat, c'est juste pour t'expliquer.

T'en fais pas si tu comprends pas tout, tu apprendras avec le temps à savoir ce que tu peux faire avec un Yin ou un Yang. Et puis, pour l'instant je suis là pour t'aider par MP dès que tu as un problème. Ce RP sert à ça. =D

A toi de jouer! (n'oublie pas, 10 lignes complètes de RP minimum par post).



Auteur: Wù


Ce compte est géré par les MJ et les Coordinateurs du forum. Ne pas envoyer de MP.
Pour en savoir plus sur son fonctionnement, consultez le tuto "Interventions MJ" du Synopsis.
Si vous ne souhaitez pas que que "MJ" intervienne dans vos RP, signalez-le comme indiqué dans le tuto.
Le MJ qui vient de poster ce post a signé son message en bas à droite.
avatar
MJ
Yang Tao Chi
Yang Tao Chi

IRL
Messages : 25
Dans le RP
Situation : voyage

UE : 854312541
UEM : 0

Compétences :
détails:
Art pratiqué: Aucun.
Patrimoine :
détails:
Aucun.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Temple] les Morsures des Flamboyants

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum