Derniers sujets
» k€k€lAnd PaRaDaïZ
24/7/2017, 22:50 par 

» [Musique] J'écoute...
11/6/2017, 11:21 par 

» Je relance de dix (ans) !
13/10/2016, 14:44 par Dagniir

» [Spoilers] Discu TLO Korra
14/11/2014, 21:39 par Kestrel

» [project] Xmas 2012 gift exchange
2/12/2012, 14:55 par Shu Lien

» [Projet] Fusion avec "Avatar, la leggenda di Aang & Korra"
19/11/2012, 13:07 par Lessie

» Gel du forum
18/11/2012, 15:51 par 

» Défis d'écriture... en musique
14/11/2012, 21:59 par AvatarAang

» BONJOUR
14/11/2012, 13:53 par Kestrel

» Topsites Anonymes
6/11/2012, 19:43 par Kestrel


[Repos] Le Temple de l'Esprit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Repos] Le Temple de l'Esprit

Message par Ryūji le 1/2/2012, 09:10

Détails:
Post contextualisant l'ouverture/la création d'un espace de Repos temporaire, un second message suivra pour en clore/quitter la zone.
La notion de "refuge" demeure figurative pour Ryuji, puisque dans le cas présent, il le construit en son for intérieur.

Actions souhaitées :
- Création d'une zone de Repos temporaire.
- Transformation de son capital Ues en Pirales.


Tout commence avec cette sensation de brûlure. La poudre dépose sur sa langue une impression de chaleur et de déchirement. La substance est inodore, sans saveur, mais elle emplit sa bouche de feu, lui paraît cribler sa chair de centaines d’aguilles, chauffées à blanc. Il n’existe alors plus que la souffrance. Une lutte contre d’incessantes lacérations. Et lorsque le goût du fer vient à lui saturer les papilles, c’est signe que la drogue fait son effet… et que la douleur est telle qu’il se mord la lèvre à en saigner.

Le monde extérieur s’efface. Ses sens, sans se dulcifier, se tournent vers l’intérieur. Ses yeux contemplent le néant sous leurs paupières closes. Son nez capture les nuances âcres et salées du sang et de la sueur. Sa langue court sur l’émail de ses dents, tranchantes comme le seraient des crocs. Sa peau cesse de frémir au contact de l’air glacé, réchauffée par le bourdonnement furieux du fluide qui trombe dans ses veines. Son ouïe capture le rugissement de l’air qui oxygène ses poumons, les cris courroucés de son corps brûlant, enflammé par les médicamentations secrètes du Shotokan-ryu.

La tempête sensorielle ne durera qu’un instant, s’accompagnant de la sensation d’être lentement dépecé vivant. Un organisme non-préparé verrait son cœur s’arrêter, fou de frayeur comme de douleur. Toutefois, même accoutumé, préserver calme et lucidité demeure une épreuve. Devrait-il un jour ne plus y succéder que son échec marquerait la fin de son existence de guerrier. Il y a un prix à payer pour ce pouvoir suppléé par des drogues que l’on peut qualifier à juste titre de poisons.

Comme pour éviter de nouvelles blessures, l’esprit se recroqueville sur lui-même. Il n’est alors qu’une boule de souffrance brûlante, plongeant, puis creusant toujours davantage vers les profondeurs glacées de l’inconscience. Un état que la chaleur, induite par le poison, ne lui permettra jamais d’atteindre. Mais c’est dans ce tiède néant, subtilement douloureux, que débute la transe de l’initié des neuf aspects. Qu’il erre à la recherche de son Temple de l’Esprit.

Le Temple de l’Esprit. D’autres le nomment Sanctuaire ou For Intérieur, en excaver la porte au sein de ses propres ténèbres est l’étape finale de l’exercice de méditation. L’atteindre raffine les sens, ressource la chair et polit la psyché. Tuer ses doutes, assainir son cœur ; autant de concepts révérés dans la pratique classique des arts martiaux. Dans le cadre du Shotokan-ryu, cette exploration dépasse la simple préparation mentale. Elle induit un phénomène de transe, un état second où les aptitudes du disciple sont amenées à fruition. Investir son sanctuaire intérieur n’a rien d’aisé ou d’anodin, il s’agit de fendre l’obscurité, épaisse et houleuse, de plonger vers le timide ilot de sérénité qui s’est égaré au milieu des vagues noires et furieuses de la cécité.

Mais cette épreuve, lui, ne l’aura jamais trouvé pénible. Son Temple flamboie dans les ténèbres, d’un éclat blanc, froid et cru. Toujours il lacère le manteau d’obscurité, il l’appelle et le captive, avec comme… voracité. De cette manière dont la flamme guide et consume le papillon, dans une danse cruelle et insatiable. A la différence des initiés du même Art, son For Intérieur ne demande qu’à l’accueillir… et d’une simple poussée, les portes du Temple de l’Esprit lui sont ouvertes, béantes, comme s’ouvre la gueule avide d’une bête prête à croquer sa proie. L’air lui paraît moite, il se sent alors avalé… et les battants claquent sèchement derrière-lui.

Le Temple de l’Esprit reflète l’ego de son hôte.



Can't get enough of that feeling... ♫.
avatar
Ryūji
Chi: 1er Chakra
Chi: 1er Chakra

IRL
Masculin Age : 28
Messages : 342
Dans le RP
PAA : Ryuji, adulte & enfant
Peuple : Expatrié(e)
Métier : Légende Infamante
Situation : disparu

UE : 100
UEM : 200

Compétences :
Shotokan-ryu:
- L'Envol, Air :
> Précéder la Tempête [6]
Patrimoine :
détails:
- Armes
> Angetsu (+7Succès)

http://thelastairbender.forumactif.com/t235-presentation-ryji-le-dragon-conquerant#2398

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum