Derniers sujets
» k€k€lAnd PaRaDaïZ
24/7/2017, 22:50 par 

» [Musique] J'écoute...
11/6/2017, 11:21 par 

» Je relance de dix (ans) !
13/10/2016, 14:44 par Dagniir

» [Spoilers] Discu TLO Korra
14/11/2014, 21:39 par Kestrel

» [project] Xmas 2012 gift exchange
2/12/2012, 14:55 par Shu Lien

» [Projet] Fusion avec "Avatar, la leggenda di Aang & Korra"
19/11/2012, 13:07 par Lessie

» Gel du forum
18/11/2012, 15:51 par 

» Défis d'écriture... en musique
14/11/2012, 21:59 par AvatarAang

» BONJOUR
14/11/2012, 13:53 par Kestrel

» Topsites Anonymes
6/11/2012, 19:43 par Kestrel


[RPM] Ceux qui doivent se réveiller...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RPM] Ceux qui doivent se réveiller...

Message par  le 31/8/2011, 22:59

[ndla: Ce RP fait suite à l'Appel]

- A babord!

Un trait de flammes ardentes explosa sur la vague. D'autres jaillirent de l'autre bout du pont dans la même direction. La forme plongea sous la surface avec agilité. Le mat grinça sous la force du vent, et ses voiles changèrent de cap. Le ciel d'encre gronda, et la voix rocailleuse du second grésilla entre les bourrasques:

- Diminuez la voilure! Askan, va voir ce qu'y se passe à la vigie!

Il hurla d'autres ordres, que les marins peinèrent à comprendre. Mais tant bien que mal, titubant sur le pont qui gitait et tanguait, chacun se mit à concourir au rétablissement de l'ordre sur le navire. 4 des hommes s'enveloppèrent la tête de turbans et couvrirent leurs mains de gants de fortune en tissu. Ils s'employèrent à soulever les corps inerte qui gisaient sur les planches, et les balancèrent par dessus les rampes éclaboussées par les vagues.

- Il est derrière!!!

Les Maîtres du Feu se ruèrent aussitôt vers la poupe en se tenant à ce qu'ils pouvaient.

- Où ça? Je ne vois rien!!

Le sillon du bateau était un véritable champs de bataille entre les colonnes d'eau sombre, dont la course était perturbée par le passage du vaisseau. L'écume et les embruns rendaient la visibilité très mauvaise, mais bientôt, l'un d'eux libéra un flot de feu continu vers une crête. Un bout de vague sembla se détacher, ricocher sur l'eau et glisser sur celle-ci comme sur de la glace.

- Je le vois! Par ici!!

Les hommes effectuèrent leurs mouvements caractéristiques. Des fouets de flammes, des rafales de bombes explosives, puis des jets de feu se déversèrent sur la forme fuyante qui évoluait derrière eux tantôt au dessus, tantôt en dessous de l'eau. Soudain, il disparut, puis l'eau se mit à gonfler de manière suspecte. Sans hésiter, les Maîtres du Feu lancèrent leur offensive sur le dôme liquide, qui explosa violemment.

- On l'a eu?

L'un d'eux se pencha pour mieux voir dans l'eau obscure:

- ATTENTION! DESSUS!!

Un de ses homologues le tira en arrière par le col, lui sauvant la vie. La silhouette tomba sur le pont et fracassa les planches avec une force herculéenne.

- Qu'est-ce qu...

Sous leurs yeux ébahis, c'était un corps humain qui se redressa devant eux. Le second, qui tenait la barre non loin d'eux, brailla:

- TUEZ-LE!!

L'un des Maîtres fit un pas vers l'assaillant, mais alors qu'il allait lancer une boule de feu, sa cage thoracique fit un bruit sinistre en se brisant, et son corps s'affaissa. Une main ensanglantée avant traversé sa poitrine de par et d'autres. Celle-ci fut retirée d'un coup sec, et le corps bascula par dessus bord. Mais les présents n'eurent pas le temps de s'en rendre compte. Ils s'immobilisèrent, et tombèrent à terre. La silhouette bondit sur le second, et le plaqua au sol, comme un fauve sur sa proie, le tenant à la gorge. Aussitôt, des hommes arrivèrent avec des armes, en poussant un cri. Mais l'intris les foudroya du regard en poussant une sorte de rugissement qui les cloua sur place. Le second sentait déjà sa vie le quitter. Quelque chose de glacé se répandait dans sa gorge, sa tête et son corps, par la main qui l'étranglait à moitié.

- Que... Qui êtes-vous? haleta-t-il.

Son agresseur dirigea son regard vers lui. Une oeil d'or et l'autre d'argent, qui semblaient transpercer son être tout entier. Il entendit à moitié la voix basse qui lui répondit avant qu'il ne meure, marquée d'un accent fort étrange:

- Celui qui vous punira tous...




Edit moi-même: survie août ok =)


avatar
CoordinateurYuke
CoordinateurYuke

IRL
Masculin Age : 31
Messages : 3512
Je suis : un monstre à éviter
Localisation : Tolosa
Dans le RP
PAA : Créature de Capture
Métier : Survie
Situation : cherche quelque chose

UE : 1505
UEM : 100

Compétences :
détails:
Art pratiqué: Aucun.
Patrimoine :
détails:
Aucun.

http://thelastairbender.forumactif.com/personnages-f49/carried-by-the-fate-t172.htm#1696 http://thelastairbender.forumactif.com/t447-rpm-ceux-qui-doivent-se-reveiller#6802 http://naravel.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RPM] Ceux qui doivent se réveiller...

Message par  le 1/10/2011, 00:05

- HaaaaAAAAAAhH!!!

Le cri de rage fut accompagné d'un nuage de sable projeté à une dizaine de mètres dans les airs. Il retomba rapidement avec un crépitement assourdi par la pluie battante, en laissant son auteur au milieu d'un petit cratère, que le ressac de l'océan ne tarda pas à commencer à remplir. Mais, avant de toucher la silhouette au centre du renfoncement, l'eau sembla se heurter à quelque chose d'invisible, et émit le bruit caractéristique du contact avec une surface brûlante. L'être fut pris d'une convulsion, et l'eau se changea en glace.

Ils savent... Nous voulons sortir...

Il se mit à ramper vers l'intérieur de l'île, pourvu de végétation.

Ils n'auront pas le temps...

Quand il toucha l'herbe, celle-ci se mit à grossir à vue d’œil. Ses racines jaillirent du sol et rampèrent dans toutes les directions, tandis que tous les autres végétaux dépérissaient un à un. Les racines se mirent à serpenter le long du membre de la créature, comme si elle voulait l'avaler. Ses extrémités, arrivées à son aisselle, entreprirent de plonger dans sa chair, formant de grosses veines sous la peau. L'être dut fournir un effort considérable accompagné d'un cri de souffrance pour s'arracher à l'étreinte. Les racines rompues se décomposèrent et tombèrent au sol comme de l'argile séchée. Mais celles qui avait pénétré sous la peau continuèrent leur expansion: le corps envahi s'agita de spasmes, puis gonfla d'un seul coup.

Il est sous leur emprise... Mais son corps ne supportera pas longtemps.

Le sable commença à vibrer, puis il coula vers le corps crispé, comme aimanté par lui. Les fines particules s'agrégèrent autour de ce dernier. Au dessus, les gouttes s'étaient arrêtées de tomber: elles lévitaient à plusieurs mètres du sol, formant petit à petit un écran liquide.

Nous dormons dans le royaume des glaces...


La gangue de sable recouvrit peu à peu entièrement la créature, qui s'enfonça dans le sol. Rapidement, l'océan recouvrit la plage, et le mauvais grain gagna en puissance. Déjà, les îles alentours tendaient à disparaître, englouties par la masse sinistre et insatiable du maître incontesté de ces lieux.

Là où les grands esprits de l'Eau se sont réfugiés...

Dans le ciel, des nuages d'encre s'amoncelaient, le vent devenant de plus violent. Des lueurs d'éclairs se firent entrevoir, fracassant leurs voix tonitruantes sur l'étendue mouvante.

Votre colère est l'arme qui pourra les libérer.

Alors que l'océan allait avaler définitivement l'île, celle-ci implosa telle un volcan. Le tourbillon céleste vomit un torrent d'éclairs sur les énormes débris de sable, de terre et d'arbres, qui les pulvérisa littéralement. L'écume provoquée par l'explosion se fit happer par les vents en spirale, formant une tornade, d'abord modeste, puis de plus en plus imposante. Dans l’œil, le tonnerre continuait à frapper, projetant sur les parois venteuses des formes sombres, bestiales.


Elle brisera nos chaînes... Et une fois de plus... Ils devront tous faire face.

Soudain, un rugissement secoua la tornade. La colonne de vent se dissipa dans un artifice électrique qui monta de l'île vers le vortex de nuages. L'océan se referma sur l’œil avec une violence inimaginable, créant un geyser titanesque. Des rayons dorés étincelèrent sous la surface, donnant l'impression qu'un nouvel astre était né. Puis ils miroitèrent en direction du sud avant de disparaître dans les ténèbres des profondeurs, comme si leur heure n'était pas encore venue.

... Faire face à leurs Neutrins.




Spoiler:
Music:
Hypnotica ~ Two steps from Hell

PS: c'est normal si vous comprenez pas tout, ça a rapport à des choses futures et des connaissances sur les Neutrins que vous avez pas forcément. Très métaphorique, double, triple, quadruple sens, ce post...
M'enfin, pas mal de choses devraient s'emboîter et devenir plus claires quand l'aventure de Mensour et l'Ermite sera plus avancée =)
Du coup "aaaaah mais c'est pour ça que dans ce post là-bas il avait dit çaaaa ><" *RP qui n'avait rien à voir a priori tsé* *toujours aussi brindzingue, le kéké =/* *donnez lui sa piquouze de calmants vite!!! ><*
"NAAAAAANNN ><" *s'enfuit*
PS2: (ouais playstation u_u) oui je sais que j'écris moins qu'avant, mais ça fait partie de mes résolutions. Et puis c'est aussi plus pratique avec mon emploi du temps. J'espère pouvoir poster plus régulièrement à l'avenir. Je vais tout faire pour.
Edit moi-même: survie septembre ok.


avatar
CoordinateurYuke
CoordinateurYuke

IRL
Masculin Age : 31
Messages : 3512
Je suis : un monstre à éviter
Localisation : Tolosa
Dans le RP
PAA : Créature de Capture
Métier : Survie
Situation : cherche quelque chose

UE : 1505
UEM : 100

Compétences :
détails:
Art pratiqué: Aucun.
Patrimoine :
détails:
Aucun.

http://thelastairbender.forumactif.com/personnages-f49/carried-by-the-fate-t172.htm#1696 http://thelastairbender.forumactif.com/t447-rpm-ceux-qui-doivent-se-reveiller#6802 http://naravel.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RPM] Ceux qui doivent se réveiller...

Message par  le 30/10/2011, 22:01

Perdue dans l'immensité immaculée, aucun bruit ne perçait la course effrénée des cristaux de neige dans le sillon des bourrasques. Seul un bruit irrégulier se faisant plus insistant. La couche glacée grinçaient sourdement sous la pression. Bientôt, une ombre s'esquissa dans le néant blanc, s'arrêta, et se laissa choir. Sa face collée contre la couche moelleuse et froide était devenue si pâle qu'elle en devenait effrayante. Des lèvres bleuies, une forme étoilée étrange s'étendait sous son menton. La glace avait figé ses traits, et ses yeux voilés ne diffusaient plus qu'une très faible lueur de vie. Son souffle ne faisait plus de vapeur en sortant de sa bouche: un filet de sang à la commissure de ses lèvres indiquaient que sa gorge entière était gelée. A bout de force, la femme ne parvenait plus à bouger. Ce fut un vague écho de cri qui la tira de sa léthargie. La lueur dans ses yeux se raviva, et son corps reprit sa lente progression dans les congères qui atteignaient sa poitrine. Alors que le désespoir était sur le point de la terrasser définitivement, la femme crut distinguer une forme sphérique légèrement sur sa droite. Sa main s'étendit, et elle tenta de crier, d'appeler... Son gémissement se perdit dans les hurlements de la tempête, avant qu'une toux sanglante la plie en deux, répandant une constellation écarlate sur les vagues pures qui lui faisaient obstacle. Si près du but... C'était trop... injuste. Une nouvelle vague de larmes inondèrent sa paupière, mais se solidifia immédiatement. Sa vision décrut encore, mais elle n'en avait plus besoin à présent. Elle avança au hasard ses mains, qu'elle ne sentait plus depuis longtemps. Ses jambes percèrent machinalement la neige, selon le mouvement traditionnel de ceux de sa tribu: le pied avance en premier, puis le genou, avec le poids du corps... Et enfin, une brève abduction pour chasser la neige et faciliter la suite. Elle ne sentait plus guère la morsure du froid, ne voyait plus, et n'entendait plus qu'un sifflement continu. Seule la sensation de friction et de résistance de la couche cristalline lui permettait de continuer. C'était comme si tout le savoir de ses ancêtres la guidaient, lui donnant la force et le but dont elle avait besoin. Soudain, quelque chose de dur et de vertical s'opposa à son corps. Une nouvelle vague d'espoir mêlée de panique la saisit, lui arrachant une souffrance physique et mentale indescriptible.

- H... hhhh... hh...

Aucun mot ne sortait de sa gorge lésée. Ses appels au secours n'avaient aucune consistance, aucun volume, aucune portée. Sa bataille n'avait plus aucun sens. Mais ce n'était plus la raison qui la poussait. Elle avait fait défaut bien avant de parvenir jusqu'ici. Sans réfléchir, elle se déporta sur la droite, les membres avant collés contre la parois glaciale. Par réflexe, elle colla sa capuche également contre l'igloo, laissant les poils de la fourrure isoler sa tête dans la capuche. Au fur et à mesure de l'interminable progression, sa respiration commença à réchauffer sa capuche, ainsi que sa gorge, qui lui sembla être envahie de millier de pointes à crochet de harpons. Puis, par un miracle qu'elle n'osait plus espérer, les blocs de glaces se dérobèrent sous sa main. Une matière durcie par le froid, mais malléable, avait changé la résistance sur son bras. Elle était parvenue à l'entrée!
La panique de mourir avant de réussir à accomplir sa tâche la submergea. Elle tomba, arrachant la peau, dans le cœur de l'igloo. Une chaleur infernale lacéra son visage tuméfié, pénétrant dans sa gorge pour y déverser son flux acide. Des cris, des formes floues qui s'agitent sous la lueur des flammes. Quelque chose qui la soulèvent. Un souffle. Une terreur son nom qui la fouette pour préserver ce souffle innocent, vivant. Elle n'est plus rien. Elle n'a plus qu'une chose à offrir. Sa bouche s'ouvre, et les mots meurent avant de naître. Quelque chose de chaud brûle sa joue. La glace sur ses yeux se liquéfie lentement. Un visage qui apparait lentement... Elle entrouvre à nouveau les lèvres, mais ses mâchoires refusent d'articuler. Non... Pas maintenant... Pas maintenant!
Elle serra les poings, mobilisant toute sa rage pour repousser les affres de son sort. Ses yeux se fermèrent, et se rouvrirent, débarrassé de l'eau qui les embuait. Un visage de jeune homme.

- Il... approche...

Elle usa de ses dernière forces.

- Sauvez-vous... tous...

Sa tête se relâcha dans un ultime soupir.





Edit moi-même: survie octobre ok.


avatar
CoordinateurYuke
CoordinateurYuke

IRL
Masculin Age : 31
Messages : 3512
Je suis : un monstre à éviter
Localisation : Tolosa
Dans le RP
PAA : Créature de Capture
Métier : Survie
Situation : cherche quelque chose

UE : 1505
UEM : 100

Compétences :
détails:
Art pratiqué: Aucun.
Patrimoine :
détails:
Aucun.

http://thelastairbender.forumactif.com/personnages-f49/carried-by-the-fate-t172.htm#1696 http://thelastairbender.forumactif.com/t447-rpm-ceux-qui-doivent-se-reveiller#6802 http://naravel.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RPM] Ceux qui doivent se réveiller...

Message par  le 1/12/2011, 00:49

- Elle... elle est morte.
- Qu'a-t-elle dit?
- Quelqu'un approche!
- Par Ananta... Cours prévenir ton père et les hommes. Apporte lui son équipement.

Tandis que le garçon saisissait au vol de quoi se vêtir et des arcs et poignards de chasse, la mère s'adressait à ses filles:

- Namuad, tu prends Inuati et tu files chez Ranti. Enfuyez-vous vers la grotte. Smikia, cours chez Jatnok et préviens-les. Aide les avec les petits...
- Et toi, maman?
- Je vais me rendre au Pic du Caanac. Quelqu'un doit être prêt pour sonner l'alerte si jamais...

A ces mots, tous ses enfants s'arrêtèrent et la regardèrent d'un air grave.

- Allez-y, allez-y vite! Courez!! les pressa-t-elle en camouflant son anxiété.

La famille passa tour à tour l'entrée, engouffrant le froid dans l'igloo, qui soufflait sur le feu. Ils partirent dans des directions disparates, leur traces dans l'épaisse couche neigeuse s'évanouissant dans la tourmente. La femme termina de dire au revoir à son tout jeune enfant, qu'emportait l'une de ses filles, et les poussa pour les forcer à partir. Puis, elle se dirigea vers les kwo-jak. Elle siffla entre ses dents devant ce qui semblait être quelques arbustes sans feuilles. Aussitôt, les bois s'agitèrent, et les têtes qui les portaient jaillirent des congères. L'apercevant, les Kwo-jak se levèrent et s'ébrouèrent. Ils se placèrent d'eux-mêmes dans l’attelage, et s'élancèrent à l'invective de leur maîtresse. Le traineau résista quelques instants, mais le gel sur les patins finit par céder. L'équipée s'aventura dans la tourmente.
Tandis qu'elle prenait de la vitesse, la femme leva les yeux au ciel. Elle fronça les sourcils en devinant l'aurore boréale qui miroitait au dessus à travers le voile tourbillonnant de la neige. Ce n'était pas normal. Une telle tempête ne permettait pas de voir le ciel. Elle observa les courants des vents: ceux-ci, au lieu de courir horizontalement et de changer brusquement de direction, s'abattaient comme de la pluie sans jamais dévier. Ils semblaient descendre directement des cieux et frapper la neige comme s'ils voulaient écraser la terre. Elle fut saisie d'un frisson de peur. Les dieux leurs envoyaient un présage terrible. Elle se concentra sur la traversée vers le Pic de Caanac.





Tamka poussa un cri et plongea vers la droite pour éviter l'énorme masse qui atterrit devant lui avec fracas. Un déluge de neige le recouvrit. Il se dégagea d'un grand geste, et roula sur lui-même, en saisissant une flèche dans son carquois. Allongé sur le dos, il pointa vers ce qui avait failli l'écraser, retenant son souffle. Une forme énorme bougeait dans la brume violente. Soudain, la présence s'approcha. Tamka décocha par pur réflexe. Mais celle-ci ricocha contre ce qui semblait être de la pierre, et un rugissement terrible cloua le jeune chasseur au sol. Le garçon détala sans demander son reste, le cœur battant à tout rompre. Ses jambes peinaient dans la neige, tandis que derrière lui, la bête gagnait du terrain. Le jeune homme remit son ar sur son torse pour libérer ses bras, dont il s'aida pour avancer plus vite. Il devait arriver à...
La bête hurla, et quelque chose percuta le chasseur dans son dos, le propulsant au loin. Tamka, étourdi, mis un long instant à se remettre. Son bras pendait dans le vide... A tâton, il explora sa ceinture, et en détacha sa corne de brume. Aux confins de sa vision trouble, dans le mur de vent et de neige, une forme avançait vers lui... IL porta la corne à ses lèvres, et souffla de toutes ses forces. Le son clair de celle-ci s'envola, puis disparut dans les rafales. Il se laissa tomber dans le crevasse.




- Jatnok! Jatnok!
- Smikia!! Que se passe-t-il?!
- Il faut partir, vite!! La tribu d'Areena a été décimée... Mère m'a dit de vous aider à atteindre la grotte. TOUT DE SUITE!

Les enfants poussèrent des cris, avant que son interlocutrice les calme d'un ordre ferme.

- Nuil n'est pas parti à la chasse, il travaille dans l'igloo d'à côté. Envoie-le prévenir les hommes.
- Mon frère y est déjà allé, et Mère est parti au Pic de Caanac...

Jatnok écarquilla les yeux. Son visage montra qu'elle comprenait que la situation était vraiment préoccupante. Elle enchaina:

- Envoie-le sur ses traces. Il pourrait aider Tamka s'il a des ennuis.
- Bien.

La jeune fille s'éclipsa. Dehors, la tempête gagnait en force. Les lueurs de l'aurore boréale chatoyait faiblement dans l'averse blanche, qui comprimait la neige au sol. En s'y écrasant, le vent créait une couche de cristaux mobiles qui faisait ressemble le sol à un océan mouvant et coupant. Même à travers ses épais vêtement, Smikia sentait la pression et le froid intense qui l'accompagnait, menaçant de la renverser à tout moment. Et si elle tombait dans ces vagues de glace et de tourbillons... Elle pourrait en mourir, incapable de respirer à cause de la vitesse des vents, et ses poumons tranchés à vif par les cristaux. Elle tomba presque dans l'igloo voisin. Surpris, le jeune homme lâcha le harpon qu'il était en train de fabriquer, et l'aider à rentrer en la tirant. Il peina ensuite à fermer l'ouverture, avant de s'exclamer:

- Smikia! Que se passe-t-il?
- Quelque chose nous attaque... Jatnok veut que tu rejoignes mon frère, qui est parti prévenir les hommes!

Nuil fronça les sourcils, mais n'hésita pas une seconde. Soudain, la peau qui couvrait l'entrée se déchira. Dans la bourrasque, un son faible filtra, que tous deux reconnurent immédiatement. Une corne de brume.

- Va! Va aider ma mère... Je retrouverai Tamka, je te le jure!

Il boucla son manteau, se saisit de son équipement, et entreprit de franchir l'entrée. Mais il fut arrêté par les mains de Smikia. Il se tourna vers elle, et plongea son regard dans le sien. Il s'approcha d'elle, et colla son front contre le sien.

- Tout ira bien. Nous vous retrouverons à la grotte...

Il recula, lui jeta un dernier regard grave, et s'engouffra dans l'ouragan de plus en plus opaque en la laissant à sa tâche.





Edit myself: survie novembre ok.
musique: Dragon Slayer ~ OST Skyrim


avatar
CoordinateurYuke
CoordinateurYuke

IRL
Masculin Age : 31
Messages : 3512
Je suis : un monstre à éviter
Localisation : Tolosa
Dans le RP
PAA : Créature de Capture
Métier : Survie
Situation : cherche quelque chose

UE : 1505
UEM : 100

Compétences :
détails:
Art pratiqué: Aucun.
Patrimoine :
détails:
Aucun.

http://thelastairbender.forumactif.com/personnages-f49/carried-by-the-fate-t172.htm#1696 http://thelastairbender.forumactif.com/t447-rpm-ceux-qui-doivent-se-reveiller#6802 http://naravel.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RPM] Ceux qui doivent se réveiller...

Message par  le 31/12/2011, 23:47

La prêtresse saisit délicatement une fleur d'oémée, tâtant de la pulpe de ses doigts la base de ses pétales, afin de vérifier qu'aucun insecte indésirable n'y avait élu domicile. Satisfaite, elle huma son parfum avant de remarquer la présence dans son dos. Le pas était furtif, quasi indécelable... Mais pour une prêtresse qui passait la plupart de son temps ici, l'intrusion dans le chant silencieux végétal ne pouvait être ignoré. Sa visiteuse s'arrêta à une distance respectueuse, consciente qu'elle avait été repérée. Elle attendit en silence que sa supérieure daigne lui adresser la parole.

- Kaodre... Ismiya m'a dit que tu viendrais... Que veux-tu, ma fille?
- J'ai des nouvelles à vous confier, grande mère... Des nouvelles du nord-est.

La prêtresse se retourna, et joignit ses mains dans ses manches larges. Un sourire gracieux se dessina sur ses lèvres, avant qu'elle n'invite:

- Tu auras le temps de me raconter cela en chemin.

La jeune femme lui emboita le pas. A cette heure-ci de la journée, il n'y avait presque personne. La journée allait commencer pour la plupart des habitants dans peu de temps, et il n'y avait guère que les botanistes ou les prêtres pour s'être levé si tôt. Ainsi donc, elles avancèrent silencieusement sur le sol rutilant, au travers des plantes et branches qui pendaient des plateformes suspendues. L'Yrnaelis de l'Ombre était baigné dans la seule lumière de la lune et des plantes phosphorescentes qu'il abritait. Celles-ci étincelaient de milles couleurs, déversant des arômes tantôt enivrants, tantôt épicés. Les spaliotes voletaient gracieusement dans les airs à la recherche des quelques rares insectes tolérés, leurs ailes diaphanes épousant les lueurs douces environnantes. Le sol sombre, tel un miroir, reflétait le tout, donnant l'impression de marcher dans le vide, dans un océan végétal.

- Grande mère... vos rêves se sont révélés exacts. Il semblerait qu'un mauvais esprit se dirige par ici, ravageant tout sur son passage. Nos soeurs du nord nous ont rapporté que des villages entiers ont été frappés à deux reprises d'un terrible fléau. Le premier détruit tout sur son passage, tel un ouragan... Le second frappe les survivants. Un mal inconnu les frappe et les conduit à la mort en quelques heures, ou quelques jours tout au plus...

La prêtresse mit un temps avant de répondre:

- A quoi ressemble le mal?
- Il cause tout d'abord des faiblesses, puis des marques étoilées apparaissent sur la peau. Puis vient la douleur, et enfin l'agonie. Les malades disent avoir l'impression que le froid les saisit de l'intérieur même de leurs os. Aucune médecine ne semble avoir d'effet. Nos herboristes ne peuvent que soulager la douleur.
- Quelqu'un a-t-il vu l'esprit mauvais qui répand le mal?
- Non, grande mère. Les gens sont tellement terrifiés qu'ils inventent plus qu'ils ne rapportent. Personne ne donne de description concordante et avérée.
- Il est possible que l'esprit ait plusieurs formes, et qu'ainsi aucune de ces rumeurs ne mentent, Kaodre. Dans mon rêve, l'esprit a plusieurs visages, et plusieurs noms. Il ne fait pas partie de ce monde, et cherche pourtant à y faire sa place... Cela ne doit jamais se produire.

La jeune soeur baissa la tête pour maîtriser sa peur.

- Que devons-nous faire?
- ... Nous ne pouvons hélas que prendre des précautions... en espérant qu'elles suffiront le moment venu. Tout d'abord, il nous faut quelqu'un qui l'a vu de ses propres yeux. Ensuite, nous devrons protéger les Esprits du Lac... Et enfin... Lui tendre un piège. Dans mes songes, cet esprit a été libéré de ses chaines. On peut donc l'arrêter. Et nous savons qu'il a besoin de venir ici.

La prêtresse contrôla les environs, et ajouta:

- Mais personne ne doit être au courant de son existence. Les gens prendraient peur, et notre influence s'en trouverait réduite. Vous devez agir dans l'ombre, comme vous avez été formées pour le faire. Veillez donc à ce que tout ce qui concerne cet esprit soit étouffé, et contrôlé par nos soeurs. C'est bien compris?
- Oui, grande mère.
- Bien. Tu peux retourner te reposer et voir les tiens. Ismiya te remplacera, et tu la rejoindras dans 3 jours.
- Merci, grande mère.

La jeune femme s'accroupit, posa son front sur la main de la prêtresse, et s'enfuit, disparaissant dans les ombres...




RPM supplémentaire validé (+50UEM)


avatar
CoordinateurYuke
CoordinateurYuke

IRL
Masculin Age : 31
Messages : 3512
Je suis : un monstre à éviter
Localisation : Tolosa
Dans le RP
PAA : Créature de Capture
Métier : Survie
Situation : cherche quelque chose

UE : 1505
UEM : 100

Compétences :
détails:
Art pratiqué: Aucun.
Patrimoine :
détails:
Aucun.

http://thelastairbender.forumactif.com/personnages-f49/carried-by-the-fate-t172.htm#1696 http://thelastairbender.forumactif.com/t447-rpm-ceux-qui-doivent-se-reveiller#6802 http://naravel.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RPM] Ceux qui doivent se réveiller...

Message par  le 1/2/2012, 00:35

Le vieil homme laissait son regard vif parcourir le campement s'établissant. On l'avait laissé sur le traineau, avec quelques enfants. Il n'en connaissait que deux d'entre eux: Kukwei et Saatahe. Le premier était blotti sur ses genoux, emmitouflé dans la même peau d'hermoque que lui. Sa grande sœur était allongée plus à l'avant, et ne bougeait pas. Le mal des Os de glace la rendait de plus en plus faible, et bientôt elle souffrirait avant de mourir. Le vieil homme soupira, et sentit Kukwei se réveiller. Celui-ci sortit sa petite tête, et regarda alentours avant de demander:

- Où est maman?
- Elle est partie discuter avec les autres grandes personnes pour entrer dans la grotte.
- Alors c'est vrai? renchérit-il avec intérêt. On va vraiment voir la grotte sous la couronne!?
- Oui c'est vrai...
- Raconte moi encore l'histoire!!
- D'accord, mais avant, enlève toi de mes genoux. Je suis vieux, et mes articulations me font mal...
- C'est quoi des atri... arli... atriculations? fit l'enfant tout en se retirant, et se couvrant sous une autre peau du traineau.
- C'est ce qui fait du bruit, Kukwei...

Le vieil homme posa les pieds dans la neige, et se leva en s'étirant. Une succession de craquements sinistres se fit entendre, bien qu'amortis par l'épaisse couche de vêtements qu'il portait.

- Viens, nous allons marcher un peu, voir si on trouve ta mère...

Le petit garçon sauta du traineau avec sa peau sur la tête, et le suivit. Le vieil homme commença:

- La première fois que je suis venu ici, j'étais tout petit. Comme toi, à peu près. Ooooh, oui, tu as raison de faire cette tête... Ca fait trèèèès longtemps. Nous étions venus parce qu'il y avait une guerre entre deux grandes tribus, et qu'elle durait depuis trop longtemps. Nos campements étaient détruits et pillés... Nous n'avions plus à manger, et ne pouvions plus sortir car le souffle glacé de la Grande Nuit était sur nous. Personne ne savait quoi faire. Mais, les chants de notre tribu disaient qu'il existait un refuge sacré, au pieds de la couronne. A l'intérieur, nous serions à l’abri du monde.
- Oui, et même que c'était la grotte! Raconte l'histoire du serpent...

Le vieil homme rit un court instant, puis montra au petit la grande entrée de la grotte. Celle-ci ressemblait à une gueule hérissée de crocs, une vague déferlante et tranchante. Pour l'illustrer, il continua:

- On dit qu'ici, il y a très longtemps, eut lieu un très grand combat, entre nos ancêtres et les Esprits de l'Eau. Car les hommes voulaient les contrôler. Alors les esprits réveillèrent des bêtes qui combattirent les hommes sur toutes la couronne, poussant vers eux des vagues immenses et des tempêtes sans nom. Puis, alors qu'ils allaient les anéantir, les Esprits sentirent qu'ils pouvaient vivre en paix avec certains d'entre eux, car ils ne voulaient pas la guerre ni le contrôle. Tout comme les océans et la lune, ils cherchaient l'équilibre. Alors les bêtes se mirent devant la vague pour ces élus, et les protégèrent de sa force dévastatrice, qui emporta tous les autres au loin. Alors, l'Eau devint Glace, et les hommes élus s'inclinèrent devant les Esprits qui leur avaient donné refuge sous la glace, à l’abri des eaux. Les grottes sous la glace devinrent alors des terres sacrées, où nos ancêtres apprirent tout ce qu'ils savent, et obtinrent tout ce qu'ils ont. Plusieurs de ces terres sacrées ont été perdues aujourd'hui, mais il en reste encore quelques unes. Et celle que tu regardes, est la terre sacrée du grand serpent, le protecteur de nos tribus.
- On va le voir?
- Non, Kukwei. Le grand serpent a dû mourir il y a bien longtemps. Mais son esprit veille encore sur nous. A travers les descendants de ceux qui furent sauvés.
- C'est qui?
- Je ne sais pas. Celle que je connaissais est morte en nous protégeant la dernière fois. Peut-être que cette fois-ci encore, un enfant du Serpent des Mers viendra à notre secours.
- Je veux le chercher! Dis-moi comment il est, et je vais le trouver...

Le vieil homme rit à nouveau, puis confia:

- Il est dit que leur peau est spéciale, qu'elle les protège du froid et de la maladie, et que leur salive guérit les blessures. Mais tu sais, si l'un d'eux doit nous protéger, il viendra de lui-même. Il faut être patient, et ouvrir son esprit. C'est pour cela que ta tribu t'enseigne de traiter aussi bien les étrangers que ta propre tribu. Ainsi, peut-être t'aideront-ils en retour... Allez, retournons au traineau voir ta soeur, je crois que je vois les adultes revenir.



Edit Yuke: survie janvier ok.


avatar
CoordinateurYuke
CoordinateurYuke

IRL
Masculin Age : 31
Messages : 3512
Je suis : un monstre à éviter
Localisation : Tolosa
Dans le RP
PAA : Créature de Capture
Métier : Survie
Situation : cherche quelque chose

UE : 1505
UEM : 100

Compétences :
détails:
Art pratiqué: Aucun.
Patrimoine :
détails:
Aucun.

http://thelastairbender.forumactif.com/personnages-f49/carried-by-the-fate-t172.htm#1696 http://thelastairbender.forumactif.com/t447-rpm-ceux-qui-doivent-se-reveiller#6802 http://naravel.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RPM] Ceux qui doivent se réveiller...

Message par  le 1/4/2012, 03:40

Lokuom s'extirpait progressivement des brumes de sa torpeur. Un bruit très léger de tissus en mouvement se faisait entendre non loin de lui, délicats et calculés. Le chuintement de l'eau versée caractéristique ne pouvait pas le tromper: quelqu'un préparait du thé. Amorçant un sourire, ce simple geste lui tira sur toute la mâchoire, lui rappelant les prouesses de la veille. La fin de la journée interminable lui apparaissait floue. Il avait été dans un tel état d'épuisement qu'il ne se souvenait même plus être venu ici. Il se redressa avec une grimace due à ses courbatures, et s'étira. Mais son geste s'interrompit en remarquant le sol couvert de gâteaux et de vêtements ou de bijoux. Stupéfait, il fut interrompu par l'arrivée d'une jeune femme tenant une tasse fumante. Celle-ci le salua respectueusement, et désigna les offrandes qui jonchaient le sol:

- Beaucoup de gens ont tenus à vous remercier de ce que vous avez fait. Il a fallu même empêcher tout le monde de rentrer pour éviter de vous déranger. Voulez-vous... un peu de thé?

Lokuom fit une tentative infructueuse de réponse, s'éclaircit la gorge et reprit:

- A... avec plaisir.

Il enjamba précautionneusement les cadeaux, et saisit la tasse. La jeune femme avait un curieux visage; une grande bouche et de petits yeux, qui lui donnaient un air apeuré, et une grande marque sur la tempe gauche, comme une tâche de naissance ou une cicatrice qui ternissait une mèche de cheveux maladroitement dissimulée. Son collier de perles était vierge, laissant deviner qu'aucun prétendant ne lui avait souri. Intrigué par ce détail vu son âge, Lokuom la scruta plus attentivement. Se sentant dévisagée, la jeune femme salua brièvement et repartit en hâte derrière un paravent de l’habitacle où ils se trouvaient. Une double alcôve dans les glaces, dont les parois avaient été recouvertes d'une mixture ancestrale blanche isolante, qui empêchait la glace de fondre et la chaleur de s'échapper. Les tribus l'utilisaient tous les jours pour leurs habitations, mais celle-ci semblait tenir ici depuis des lustres, comme si ces grottes sous la glace étaient protégées de toute usure. Ce manteau lisse, séculaire et immaculé renforçait la solennité des lieux. Lokuom finit son thé avec délectation, sentant la chaleur l'envahir à nouveau, délier un peu son corps fourbu. Les nombreux gâteaux reçus lui permirent de reprendre des forces, tout en pensant à la suite. Il ne savait pas du tout quelle était la situation dans la grotte, ni quand il pourrait partir pour entamer la quête pour calmer la bête en colère.
Elle avait besoin de lui, et c'était grâce à elle qu'il avait pu sauver tous ces gens, et comprendre pourquoi ces sinistres événements étaient survenus. Et puis, il voulait voir si les siens étaient arrivés, ainsi que les chasseurs du clan de Smikia, une jeune fille stupéfiante, et d'autres dont on n'avait pas de nouvelles...
Il s'approcha du paravent et le tira. La jeune femme lui jeta un coup d'oeil qu'elle dévia aussitôt en faisant mine de ranger ses ustensiles.

- Quel est ton nom?
- Kejahi, Taek.

Elle le nommait Taek en signe de reconnaissance pour ses actes. Elle devait se sentir redevable pour une personne chère. Lokuom ne releva pas, ne pouvant sûrement pas se souvenir d'une ou de quelques personnes de la journée précédente. Il se contenta de poser la tasse devant elle en s'acroupissant, puis fixa son regard qu'elle ne soutenait pas. Sans mot dire, il passa sa main à l'endroit de la "cicatrice", la faisant légèrement tressaillir. Il repoussa ses cheveux de manière à la dégager, sous le regard gêné de la jeune femme, et contempla ce qu'elle tentait de cacher. Puis il caressa sa joue et lui adressa un sourire apaisant.

- Merci, Kehaji.

Il se redressa, et sortit.




Spoiler:
Je proteste, j'ai failli me coucher en oubliant de poster! T_T (d'où mon retard (tain j'étais pas loin de passer le couperet mortel des 6h du mat @_@))
Et non, il ne se passe rien de bien faramineux, mais c'est fait exprès è_é
(au fait, pour ceux qui auraient pas suivi les Topsites Anonymes, Taakne est un perso de Kess ^^)(je le dis parce qu'elle va apparaître à nouveau dans les postes suivants)(je vais la faire souffrir mouahaha)
@_@ 50 lignes quand même T_T *était parti pour en faire 20 en catastrophe*
Mais commeeeeent je peux faire plus de 2 fois l'obtectif sans m'en rendre compte? T_T Ma machine à RP est défectueuse. Quelqu'un sait régler ce genre de choses sur "minimum syndical powa u_u"? Por favooooor!
Gnnnn *postation*
Edit Yuke: survie mars ok.


avatar
CoordinateurYuke
CoordinateurYuke

IRL
Masculin Age : 31
Messages : 3512
Je suis : un monstre à éviter
Localisation : Tolosa
Dans le RP
PAA : Créature de Capture
Métier : Survie
Situation : cherche quelque chose

UE : 1505
UEM : 100

Compétences :
détails:
Art pratiqué: Aucun.
Patrimoine :
détails:
Aucun.

http://thelastairbender.forumactif.com/personnages-f49/carried-by-the-fate-t172.htm#1696 http://thelastairbender.forumactif.com/t447-rpm-ceux-qui-doivent-se-reveiller#6802 http://naravel.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RPM] Ceux qui doivent se réveiller...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum