Derniers sujets
» k€k€lAnd PaRaDaïZ
24/7/2017, 22:50 par 

» [Musique] J'écoute...
11/6/2017, 11:21 par 

» Je relance de dix (ans) !
13/10/2016, 14:44 par Dagniir

» [Spoilers] Discu TLO Korra
14/11/2014, 21:39 par Kestrel

» [project] Xmas 2012 gift exchange
2/12/2012, 14:55 par Shu Lien

» [Projet] Fusion avec "Avatar, la leggenda di Aang & Korra"
19/11/2012, 13:07 par Lessie

» Gel du forum
18/11/2012, 15:51 par 

» Défis d'écriture... en musique
14/11/2012, 21:59 par AvatarAang

» BONJOUR
14/11/2012, 13:53 par Kestrel

» Topsites Anonymes
6/11/2012, 19:43 par Kestrel


La légende du fleuve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La légende du fleuve

Message par pedrolito le 5/3/2011, 22:02

Le Magoléon est une légende des berges du fleuve Ah Long qui terrorise tous les voyageurs qui viennent y puiser de l'eau. L'animal légendaire jaillirait de l'eau et emporterait ses victimes dans les profondeur du long fleuve tranquille, laissait sur les rives des longues traces de palmes. Rendez vous sur place et résolvez ce mystère.

J'allais me renseigner sur cette légende à la bibliothèque de Ba sing se,ensuite je me redirigea vers le palais royale du royaume de la Terre.
C'est exact, il se pourrait même que "ce colosse"
soit à la source du problème. Je souhaiterais que tu y ailles et que tu
retrouves tes confrères du Royaume de la Terre. Le Royaume ne dispose
d'aucune information précise sur la menace du Magoléon, cette mission
sera, donc, très probablement périlleuse. Pedrolito, je ne veux pas d'échec,
ne me déçois pas. Si tu sors victorieux de cette mission, peut-être
seras-tu récompensé de ses fameux anneaux magnétique, forgés au coeur
même de la Terre du Royaume.

-Donc Pedrolito je te souhaite bonne chance pour cette mission et si jamais tu y arrive je te promet une grande récompense.


A SUIVRE ...
.


pedro
avatar
pedrolito
Chi Yin
Chi Yin

IRL
Masculin Age : 20
Messages : 27
Localisation : ba sing se
Dans le RP
Peuple : Terre
Métier : Général du Royaume de la terre
Situation : voyage

UE : 0
UEM : 0

Compétences :
détails:
Art pratiqué: Aucun.
Patrimoine :
détails:
Aucun.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du fleuve

Message par pedrolito le 5/3/2011, 22:03



.Je quitta les lieux sur le champs, passant brièvement par l'auberge pour prendre ses affaires de survie. Pedrolito était excité, il mourrait d'impatience de voire ce fameux monstre légendaire, de le connaître et de le comprendre. Je venais tout juste de m'acheter un oiseau du royaume de la terre, il se posait sur mon épaules,sifflotant de plaisir au fil de la marche.


Le fleuve se trouvait à quelques lieux du royaume de la terre et c'était par ailleurs cette raison qui poussaient les voyageurs et les marchands à s'y abreuver. Certains disaient même de cette eau qu'elle détenait par nature des propriétés mystiques, expliquant ainsi la présence de ce mystérieux Magoléon. J'avais quitter les énormes murailles du Royaume, se dirigeant-dissonant-vers les montagnes du nord-ouest.


Les
douces plaines du royaumes ravivait l'ardeur du jeune homme, s'offrant à la
Terre et vibrant pour et par elle. La marche était plaisante et
soutenue à la fois, guidée par l'envie irrépressible de découverte -
bonne ou mauvaise. Mais pour une raison inconnue il semblait que
l'issue de ce périple ne pourrait être que prolifique au jeune homme,
telle une voie impérieuse et dominatrice de sûreté embaumant de
l'intérieur l'esprit et l'âme du jeune fils de la Terre.


Le
temps ne semblait plus avoir d'emprise sur l'harmonie terrestre du
moment, l'indépendance spirituelle et l'absence quasi aliénative qui en
résultait gouvernant tant et si bien en ce décors que bientôt
apparurent aux yeux du jeune homme les majestueux pics de montagne à la
flore preque palpable. Il n'était plus loin, et il le sentait telle une
aura mystique confortant son envie maline. La végétation devenait elle
même plus ouverte, dansante et vibrante dans les entrailles terrestres
du Sekaï.


La
forêt troublante - se dessinait en contour et en
contraste au fil de son passage jusqu'à ce qu'il entrevoie l'impasse
d'un étrange sycomore à l'aspect cristalin. Le jeune homme contemplait
l'oeuvre de la Nature, grande, belle et inaccessible à son grand
regret. L'arbre arborait un feuillage étrange aux veines d'un bleu
acqueux, nervurant d'azur les racines et le tronc. Pedrolito comme son ami
s'émerveillaient d'un tel spectacle des sens, les feuilles telles des
étoiles idylliques et fantasmatiques traversaient le réel jusque dans
leurs esprits.


Tous
deux s'asirent paisiblement, soulagé de
l'excitement du voyage sous l'ombrage harmonieux de l'arbre aux astres,
et tout doucement - au rythme du vent caressant les feuillages -
s'endormirent. La contingence du moment était gratuite et la nécéssité
peu probable, mais dans ce lieu semblait gouverner - seul - la magie
créatrice de la Nature, et il était l'heure de se nourrir au sein.


A suivre ...


pedro
avatar
pedrolito
Chi Yin
Chi Yin

IRL
Masculin Age : 20
Messages : 27
Localisation : ba sing se
Dans le RP
Peuple : Terre
Métier : Général du Royaume de la terre
Situation : voyage

UE : 0
UEM : 0

Compétences :
détails:
Art pratiqué: Aucun.
Patrimoine :
détails:
Aucun.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du fleuve

Message par pedrolito le 5/3/2011, 22:03

Le décors s'évanouissait peu à peu dans un réveil
étrange et mécanique. Tout était noir autour des deux compagnons et le
néant semblait dominer le Tout. Pedrolito ne se sentait aucune torpeur ni
fatigue, comme si les lois immuables de la Terre Mère semblaient se
suspendre momentanément ; tel était le pacte aussi mystique
qu'inconnu dont ils semblaient être les privilégiés. Les sensations
néanmoins semblaient persister dans cette altération enchanteresse :
elles en devenaient même – ô paradoxe de la connaissance humaine
d'une intensité des plus fébriles. Le simple fait de respirer
provoquait chez le jeune homme une exaltation de sentiments libéraux ;
Rien ne lui semblait inaccessible, Tout lui était à porté de main. Et
le souffle de l'imaginaire invisible se réveilla au paysage.

Ses
oreilles cédèrent au souffle, tel une révélation mystique chuchotée par
le le vent et bercée par les buts impossibles de l'intuition des
phénomènes mystiques ; au loin se levait et se rapprochait, exaltant,
le chant théâtral de la forêt. Le coeur était d'une si grande présence
et puissance que Pedrolito, guidé et attiré par le son entama la marche,
comme si un fluide étrange le tirait au loin. Mais aucun relief ne se
dessinait dans la distance, l'univers semblait s'être aplanit d'un seul
coup, et ce sans que quiconque n'en sache rien! Le jeune éphèbe de la
Terre sentait ses pieds s'engouffrer dans la noirceur du sol,
ressentant curieusement cette Terre Noire et étrange. Il ne semblait
plus, dans ce monde imprévisible, ressentir la qualité matérielle de la
terre ; il ressentait désormais quelque chose de plus subtil, sa
substance. C'est alors que – par le Néant – jaillit le Chaos. Son être
avait marqué ses empruntes de Vie ; de l'Eau apparaissait par flaque,
s'élevant des profondeurs de ses empreintes, enfouies dans la Terre
immobile.

Et
dans l'eau vital de sa marche, ses yeux se
révélèrent. Le jeune homme percevait la mouvance subtile des poissons
volants, suivant le cours de sa marche en plongeant de flaque en flaque
alors qu'autour de lui – et par delà – se déchaînait la course de la
Vie ; des Cerfouines feuillues gambadaient en zigzag parmi le désordre
simulé, des Blairours fleuris s'élançaient en de longs et majestueux
bonds vers la distance et de beaux lapinsons – fruités – répandaient de
doux parfums sublimes dans leurs débandade semi-terrienne. Pedrolito
admirait en se mouvant, le mouvement chaotique et vital des animaux –
toujours plus nombreux et toujours plus variés s'affirmant autour et
par lui.


pedro
avatar
pedrolito
Chi Yin
Chi Yin

IRL
Masculin Age : 20
Messages : 27
Localisation : ba sing se
Dans le RP
Peuple : Terre
Métier : Général du Royaume de la terre
Situation : voyage

UE : 0
UEM : 0

Compétences :
détails:
Art pratiqué: Aucun.
Patrimoine :
détails:
Aucun.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du fleuve

Message par pedrolito le 5/3/2011, 22:05


La course s'arrêta un peu plus loin, les animaux
semblant former un cercle respectueux autour d'une silhouette capée de
noir. Les cochonyx furent les derniers à compléter l'amphithéâtre,
s'insinuant sans la foule maladroitement et baissant leurs yeux
pollenneux en guise d'excuse. Ticky avait déjà bondit quand une forte
brise d'argent souffla sur le décors. Joyeux, le taupêrisson se
précipita vers la silhouette en de petits bonds enfantins, parsemant
son passage de jolies fleurs nectarines que japèrent bientôt
d'automnaux petits papillonces. Le jeune homme rejoignit son compagnon,
caressant au passage l'herbeuse fourrure d'une belle cerfouine aux bois
de chêne.


La
main – blanche et parfaite – de la silhouette
éveilla la concentration du jeune enfant de la Terre. Elle lui
rappelait quelque chose, quelqu'un ; il avait confiance en cette main
qui se mouvait devant lui et lui indiquait de la rejoindre. La
silhouette s'accroupit harmonieusement, laissant découvrir deux légères
prépondérances de son torse. Alors que Pedrolito en fit de même, il sembla
que la mystérieuse forme capée sortait quelque chose du sol. La main
avait extirpée du sol un fruit d'une bien étrange allure et la tendait
à présent au jeune homme.

Le
fruit était rouge et légèrement
assimilable à une grenade. Il y avait cependant quelque chose de
curieux ; par la plus mystique des raisons, il connaissait ce fruit.
C'était bien plus que de l'intuition, et c'est ce qui troublait le
jeune homme qui observait – ébahit – toutes les coutures du mystérieux
cadeau. Mais l'eau commence à abonder, à déborder, s'étendre et monter. Pedrolito relève alors la tête, stupéfait, ébahit et pleurant, laissant
s'échapper dans sa paralysie soudaine le troublant soupir ; « Maman ».
Le doux sourire de sa mère fait perler ses yeux, le fruit commence à se
réchauffer, à émaner, et l'amour – grand et puissant – reflua les
flots. Les perles continuent et le visage s'efface – douloureusement –
sous l'émulsion des eaux courroucées et du vent doucereux.

Un
contact. Léger. Du bout des doigts. Et les océans et les tempêtes se
résorbent, gommant la sombre noirceur du paysage. Ticky arrive, penaud,
vers son ami en larme, achevé par une profonde peine, puis pousse du
bout de son nez le fruit qui était tombé de ses mains. Pedrolito le reprend
et Tycky – voyant le regard apaisé de son ami de toujours – regrimpe
sur le dos du jeune homme. Puis le jeune éphèbe croque le fruit...et se
réveille exsangue de fatigue. Nonobstant, quelque chose avait changé ;
le fleuve était maintenant devant lui et – regardant derrière lui – le
fils de la Terre remarque le fleuve de ses pas....


pedro
avatar
pedrolito
Chi Yin
Chi Yin

IRL
Masculin Age : 20
Messages : 27
Localisation : ba sing se
Dans le RP
Peuple : Terre
Métier : Général du Royaume de la terre
Situation : voyage

UE : 0
UEM : 0

Compétences :
détails:
Art pratiqué: Aucun.
Patrimoine :
détails:
Aucun.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du fleuve

Message par pedrolito le 5/3/2011, 22:06

Pedrolito
ne pouvait s'expliquer la situation, comment était-il venu jusqu'ici?
Il y avait aussi ce rêve, étrange, dont il avait peine à se rappeler.
Il avait du marcher pendant la nuit, il ne voyait vraiment aucune autre
explication plausible. Il avait donc marché et, grâce au plus grand des
hasards avait emprunté le bon chemin? Comment cela se faisait-il alors
qu'il ne connaissait lui-même pas le chemin précis à parcourir? Ces
questions le rendèrent quelque peu confus et Ticky sembla rendre au
jeune fils de la Terre un regard tout aussi confus mais néanmoins
magique.

Devant
eux se dressait le pied d'une montagne
gigantesque au camaïeu d'un doux bleu azur. La lumineuse roche se
reflétait dans l'eau pure et scintillante du fleuve mystique, tels de
petits papillons cristallins effleurant de leurs ailes la surface de
l'eau pour la faire scintiller. Un vaste espace terreux en demi-cercle
s'offrait devant la source. Mais le jeune homme ne bougea pas, restant
volontairement dans les hautes et foisonnantes : il fallait être
prudent lorsque l'on voulait défier une légende – et encore plus quand
celle-ci s'averait vivante!

Non
décidément, quelque chose
clochait dans les faits. Pourquoi une créature de cette envergure
enlèverait-elle des marchands? La faune aquatique semblait abonder et
d'ailleurs, il n'était pas même sûr que le Magoléon soit carnassier. Il
porta son regard sur une petite cascade d'eau légèrement dorée et
décida d'aller voire de plus près, guidé la conviction profonde que la
bête mythique devait y vivre.

Pedrolito
s'approche, demandant à Ticky
de rester dans sa bandoulière en cas de danger. Une fois à l'abri, Pedrolito
pressa le pas. Il s'arrêta près du pied de la chute d'eau ocrée,
sortit une fiole et la remplit de cette eau dont les propriétés
inconnues lui seraient probablement utile dans le futur. Mais à peine
eut-il finit d'emplir la fiole de verre que l'eau fut agitée de violant
remous. Et de l'eau jaillit le colosse des âmes perdues. Il était
énorme et magnifique ; sa peau verdoyante à la lueur du soleil semblait
se fondre dans l'eau, ses yeux de grenouilles, telles de petites
étoiles se fronçaient d'un air sévère alors que son corps mi-lézard,
mi-crapaud, s'élançait dans les airs pour effrayer le jeune fils de la
Terre.

Pedrolito
eut un petit sourire en coin et ses yeux pétillèrent
dans l'excitation du premier assaut quand le colosse retomba sur la
terre ferme, éclaboussant la Terre, ici et là, de petites flaques
boueuses. Le pied du jeune Io s'activa mécaniquement, refoulant une
épaisse volute de Terre volatile autour de lui. Le Magoléon stressa un
cri strident et vibrant jusqu'à ses reins et relevant sa tête
tremblante, des piques de Terre aiguisées. L'impulsion du chi avait été
presque imprévisible et impalpable ce qui montrait dores et déjà que le
colosse était puissant mais Pedrolito pu néanmoins esquiver, sautant sur les
piques pour renvoyer des kunaïs de pierre. Mais le reptile les balayait
d'un coup de queue puissant, les projetant aléatoirement dans le décors.

Le
vaincre n'était pas la question, Pedrolito en avait conscience, le problème
résidait uniquement dans les moyens de neutraliser la chimère. Le
colosse s'éprend du même frisson et Pedrolito ressentait la Terre trembler,
voyant surgir non loin de lui un cristal brut et irrégulier qui bientôt
explosa en de milliers de projectiles vers le jeune combattant, les
esquivant puissamment d'épaisses couches de roche montagneuse. Ticky
dans la bandoulière se renfrogna en boule, poussant un petit cri qui
sembla déstabiliser le géant.

Impulsion.

Pedrolito
s'éjecte de
son bouclier, supportés par de petites et vives expulsions plantaires,
évitant tant bien que mal les jets de boues destinés à l'arrêter. Pour
la première fois le colosse fut surpris, et il réagit violemment et
abat férocement le plat de sa queue sur le jeune homme qui, en voyant
le coup venir, déploie toutes se forces ou bloquer la queue dans une
enclave de silex. La créature réagit alors étrangement puisqu'au lieu
de se débattre, elle s'inclina de résignation devant le jeune Maître de
la Terre.

Voyant
cela, Pedrolito s'arrête, surpris, et s'avance
doucement vers la créature mythique d'un pas tranquille, désenclavant la
queue de l'animal alors qu'il s'apprêtait à caresser le colosse. Au
contact de sa peau, le jeune fut épris d'un sentiment étrange, il
sembla que quelque chose, un lien très fort, s'était créé entre lui et
la bête. Le colosse se releva, ses yeux non plus résignés mais appaisés
par le pacte mystique que Pedrolito venait de sceller sans en prendre
conscience. La tête du colosse pointait à présent la cascade, faisant
frémir d'impatience le jeune Pedrolito sur ce qu'il y trouverait bientôt,
Ticky remontait sur sa tête.
.



pedro
avatar
pedrolito
Chi Yin
Chi Yin

IRL
Masculin Age : 20
Messages : 27
Localisation : ba sing se
Dans le RP
Peuple : Terre
Métier : Général du Royaume de la terre
Situation : voyage

UE : 0
UEM : 0

Compétences :
détails:
Art pratiqué: Aucun.
Patrimoine :
détails:
Aucun.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du fleuve

Message par pedrolito le 5/3/2011, 22:06

Le plus incroyable que cela puisse se passer l'animal mystique s'inclinait, vers moi comme un sorte de serviteur mais moi je refusait de le prendre comme serviteur. Mais plutôt comme ami toujours d'un pas léger comme l'air, je m'approchait doucement de la bête quand soudain !! Il s'abaissa comme si il voulait que je monte sur son dos.
Ce que je fit tout de suite, il s'envola vers les air,je le contrôlait totalement.
L'animal était devenu mon ami et un très bon moyen de transport .....

Je demanda a mon ami de mettre cap vers la capital du Royaume de la Terre une fois dans la cour du palais royale
tout le monde avait peur de cette bête mais quand il m'ont vu dessus il nous plus eu peur le roi lui me demanda d'ou provenait une tel bête je lui répondit que c'était le dragon du fleuve qui terrorisait les voyageurs et les marchands. La bête, j'avais réussi a la dompter le roi me demanda comment c'était possible,
je lui raconta tout depuis le début

-Extraordinaire Pedrolito, tu as réussi cette mission avec brio maintenant je vais faire construire une écurie pour ton animal.


FIN!!!!!!!


pedro
avatar
pedrolito
Chi Yin
Chi Yin

IRL
Masculin Age : 20
Messages : 27
Localisation : ba sing se
Dans le RP
Peuple : Terre
Métier : Général du Royaume de la terre
Situation : voyage

UE : 0
UEM : 0

Compétences :
détails:
Art pratiqué: Aucun.
Patrimoine :
détails:
Aucun.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La légende du fleuve

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum